Tearoom or not tearoom - Du rêve à la réalité

Publié le 13 Mai 2008

Tearoom or not tearoom - Du rêve à la réalité

Tearoom or not tearoom ou les fabuleuses aventures d'une créatrice de salon de thé


Chapitre 3: Du rêve à la réalité


J'ai l'idée, elle est ici. Elle n'est pas complètement farfelue, la preuve . Mais il reste à vérifier que ma vision des salons de thé n'est pas à 100 lieus de la réalité. Pour cela, il n'y a pas 36 moyens: il faut que je fasse un stage.

Me voilà courant (façon de parler) de salon de thé en salon de thé pour trouver le patron charitable qui m'accueillera.

Après avoir essuyé beaucoup de refus, je trouve une personne qui accepte. Elle doit juste me rappeler pour définir les dates... Un an après, j'attends toujours son coup de fil (et ce n'est pas faute de lui avoir laissé des messages).

Je repars à la recherche. Et je trouve quelqu'un qui est d'accord pour me prendre en stage, mais plus tard parce qu'il vient d'embaucher une apprentie, parce qu'il va faire une foire, il fait des travaux, il va embaucher un cuisinier... J'abandonne.

Ayant écumé sans résultat tous les "vrais" salons de thé de Grenoble, je repars à la pêche, cette fois dans les pâtisseries-salons de thé. Et là, bingo! Me voila pour une semaine au salon de thé Les Ecrins à Grenoble.

Au programme:
- Jupe obligatoire! Moi qui avais profité des soldes pour m'acheter de beaux pantalons, me voila repartie en catastrophe faire du shopping.
- Je commence tous les jours à 8H, ce qui veut dire partir de chez moi à 7H, donc levée à 6. Dur! Dur!
- De 8H à 14H non stop. J'ai faim!!! Ou 8H-12H et 15H30-19H30. J'ai sommeil!!!

Je vous raconterai tout ça...

Publié dans #Où me trouver

Repost 0
Commenter cet article