Tearoom or not tearoom - Chapitre 1

Publié le 17 Mars 2008

Un petit message pour tout ceux qui attendent désespérément l'ouverture de mon salon de thé pour venir y déguster tartes et gâteaux.
En effet, je devine que certains de mes amis et proches doivent se dire: " Son salon de thé, c'est comme l'arlésienne. Elle en parle beaucoup mais on ne voit pas grand chose."

Et bien, malgré les apparences, le projet avance (même si c'est 2 pas en avant pour un pas en arrière). Vous voulez que je vous raconte?


Tearoom or not tearoom ou les fabuleuses aventures d'une créatrice de salon de thé

Chapitre 1
: Naissance d'un projet

Tout a commencé lorsque j'ai quitté ma Lorraine natale pour rejoindre Fred (mon zhom) en Isère. Je quittais en même temps un boulot un peu intéressant et beaucoup stressant. Pas envie de recommencer. Et surtout, pas envie de chef au dessus de ma tête! Mais que faire?

Idée n°1: M'installer comme masseuse.
Après tout, me suis-je dis, j'ai fais une formation assez complète de relation d'aide par le toucher et la relaxation et j'ai suivis des stages de massage. Je peux donc en faire mon métier. En plus masser, j'aime ça.

Problème: je ne me vois pas masser au domicile des clients, car on ne sait jamais sur qui on peut tomber. Et chez moi, c'est trop petit. Et puis mon homme, il n’est pas contre, mais seulement si je ne masse que les femmes...


Idée n°2: Ouvrir un salon de thé et de détente.
Là, je fais un endroit convivial, où les gens peuvent simplement se détendre devant une boisson ou opter pour un petit massage. Pas chez eux, pas chez moi.

Problème: comment faire pour servir les clients et masser en même temps? En plus, démarrer en même temps 2 activités que je n'ai jamais exercées de façon professionnelle, ça fait beaucoup à gérer.


Idée n°3: Ouvrir un salon de thé.
Mais où est passé le massage me direz-vous? Il a tout simplement disparu, enfin pour le moment.
Ce qui est marrant, c'est que quand j'étais adolescente, je rêvais d'avoir un salon de thé. Ca m'était complètement sorti de la tête... jusqu'à aujourd'hui.

Problème: il n'y en a pas vraiment. Enfin, pas d'insurmontables. Par contre, il y a des tas de petites difficultés qui apparaissent (et disparaissent) au fur et à mesure.


Mais chut! Je ne vais pas dévoiler les prochains chapitres.

Publié dans #Où me trouver

Repost 0
Commenter cet article